• Accueil
  • > l'oiseau
  • > « Il n’y a pas d’amour heureux, chacun ou chacune porte en soi l’image brisée de cette impossibilité, comme une déchirure, le cri étouffé d’un oiseau blessé. » de Philippe Sollers
( 16 décembre, 2011 )

« Il n’y a pas d’amour heureux, chacun ou chacune porte en soi l’image brisée de cette impossibilité, comme une déchirure, le cri étouffé d’un oiseau blessé. » de Philippe Sollers

L’oiseau

« Il n'y a pas d'amour heureux, chacun ou chacune porte en soi l'image brisée de cette impossibilité, comme une déchirure, le cri étouffé d'un oiseau blessé.  » de Philippe Sollers  dans l'oiseau photo_1236327480792-1-0_zoom

 
Les ailes tombantes gonflées de peine
L’oiseau blessé s’isole.
Autour de lui rien ne l’affole 
L’oiseau blessé s’enchaîne.
 
Il a rêvé de l’arbre en face
L’a désiré si fort,
A cru un temps que ses efforts
L’y mèneraient sans casse.
 
Et sous son aile, le bec enfoui,
Regarde encore au loin,
Ce qui lui semble bien incertain
A tout jamais fini.
 
S’y résoudre, oui!! Cela le tue,
Le lacère, le meurtri,
Le fait tomber dans le dépit.
 Il a bien trop perdu.
 
Mais l’oiseau blessé n’est pas mort,
L’oiseau blessé survit.
Il rêve toujours de l’arbre ici.
Oui l’oiseau vit encore.

8 Commentaires à “ « Il n’y a pas d’amour heureux, chacun ou chacune porte en soi l’image brisée de cette impossibilité, comme une déchirure, le cri étouffé d’un oiseau blessé. » de Philippe Sollers ” »

  1. papounet dit :

    tout simplement très beau ma fille et j’adore celui la…….

  2. Valérie Sylla dit :

    Merci de partager à nouveau tes écrits avec nous.
    Tendrement.
    Val

  3. Valérie Sylla dit :

    Merci de partager à nouveau tes écrits avec nous.

  4. Valérie dit :

    Merci de partager à nouveau tes écrits avec nous.

  5. chantalflury dit :

    Très belle poésie . Merci.
    Chantal-Claire

    Dernière publication sur Amour, Beauté, Désir : L'exilé.

  6. Thérèse dit :

    J’aime beaucoup tes poèmes, j’ai une préférence pour celui-ci mais ils sont tous exceptionnels.
    Je reviendrai de temps en temps. Merci

  7. chantalflury dit :

    Belle poésie sur le dépit de cet oiseau blessé qui semble déjà condamné.
    Claire.

    Dernière publication sur Amour, Beauté, Désir : L'exilé.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|